HORS-SAISON, 2020

Saint-Cyprien Plage

La côte méditerranéenne française et plus particulièrement celle du Languedoc Roussillon a été façonnée entre les années 60 et les années 80 par un ambitieux plan d’aménagement du littoral, la « Mission Racine ». L’objectif était de dynamiser la région afin de répondre à des enjeux économiques liés à la sous-industrialisation du territoire et de capter le tourisme de masse plus enclin à se rendre en Espagne.

Saint-Cyprien plage est l’une des sept stations balnéaires de la région a avoir bénéficié de ce programme et est aujourd’hui le troisième port de plaisance de France. Sa population est multipliée par 7 en saison estivale et la ville compte de nombreuses facilités touristiques, restaurants, hôtels, résidences, village vacances, ou encore campings dans un style architectural typique de la période.

Mes grands-parents s’y sont établis dans les années 60 et j’y ai donc une attache particulière. Ce territoire est le territoire de mon enfance, j’en ai exploré ses moindres recoins, en été comme en hiver. J’y suis souvent retournée hors-saison, mais cette période si particulière et la durée de mon séjour m’ont fait voir la ville autrement.

La série réalisée pendant le deuxième confinement de la crise du Covid 19, en novembre 2020, explore ce territoire. Elle évoque les notions de solitude et d’isolement au cœur de ce désert urbain, peuplé d’animaux et de portes closes.

Que voit-on dans une ville vidée de ses habitants, lorsque l’on fait chaque jour le même kilomètre pendant 1h ?

Using Format